Citation : Abbé Pierre et bonté médiatisée

Le mal ou ce qui cloche est beaucoup plus médiatique que le bien.
Cela se comprend mais pose un véritable problème de société : à force d’entendre parler de ce qui ne va pas, on finit par oublier que partout les forces du bien sont à l’œuvre.
Or, ces manifestations de la bonté humaine ont besoin, elles aussi,  d’être médiatisées : elles auraient une force d’entraînement considérable,  car l’exemple est contagieux.

Abbé Pierre – Fraternité

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.